Données

La définition machine learning

La définition machine learning peut être la suivante : une technologie d’intelligence artificielle qui permet aux machines d’apprendre, même si elles n’ont pas été programmées au préalable pour cela. La notion de Machine Learning est indissociable de celle du Big Data, qui désigne de vastes ensembles de données. En effet, pour apprendre, une machine a forcément besoin de flux de données qu’elle peut analyser et sur lesquelles elle peut s’entraîner. Plus qu’indissociables, le Machine Learning et le Big Data sont interdépendants. Le Machine Learning ne peut vivre sans le Big Data, puisqu’il en est issu. Mais étoffons un peu cette définition machine learning.

 

Une définition machine learning plus précise

 

Le Machine Learning est une science moderne. Elle permet la découverte de répétitions (appelées des patterns) dans des flux de données, l’extraction de statistiques et donc l’établissement de prédictions. Cette technologie d’intelligence artificielle repose sur le forage de données, qui mène à la reconnaissance des patterns permettant d’établir les analyses prédictives. Les premiers algorithmes de Machine Learning datent de 1950. Le plus connu d’entre eux se nomme le Perceptron. Cette technologie se révèle utile lorsque les tendances (appelées des insights) peuvent être repérées grâce au Big Data. 

 

La définition machine learning au service des Hommes

 

Prenons l’exemple des objets connectés. Il s’agit là d’une intelligence artificielle qui fait appel au Machine Learning. En effet, les objets connectés sont en mesure d’apprendre les habitudes par exemple des personnes qui vivent dans un foyer, et de réaliser à partir de là une ou plusieurs tâches au moment idéal pour elles. En bref, ils s’adaptent aux humains qui les utilisent. Les thermostats notamment sont capables d’analyser la température de la maison et de détecter la présence ou bien l’absence des résidents. Ils peuvent alors couper ou allumer le chauffage, en prenant en compte ces données.